Print

BIEN VOYAGER ENSEMBLE DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN

CTS_Mobilite_HeaderWeb_1000x260px_02@2x

 

A travers ses missions, la CTS rapproche les habitants de l’Eurométropole et les territoires et encourage la cohésion sociale. Le « bien voyager ensemble » est une thématique sur laquelle elle souhaite aller toujours plus loin.

 

Par le biais de différentes actions menées par une équipe interne dédiée, la CTS multiplie les rencontres, depuis de nombreuses années, avec sa clientèle et notamment les jeunes de l’agglomération. L’objectif est de les sensibiliser au vivre ensemble dans les transports en commun, au respect des conducteurs et des agents de contrôle, mais aussi des équipements et du matériel roulant et du comportement des hommes vis-à-vis des femmes dans les transports. 

Au cours de l’année 2021, ce sont près de 5000 jeunes qui ont pu participer à ces actions de prévention.

 


A l’occasion de la semaine européenne de la mobilité 2022, la CTS a souhaité aller toujours plus loin dans son action en faveur de plus de civilité dans les transports en commun.

Elle rappelle à cette occasion, via une vaste campagne d’affichage dans ses véhicules et l’agglomération,

4 expressions qu’elle souhaite voir se démultiplier sur son réseau :

 

CTS_Mobilite_Instagram_Post_04@2x   CTS_Mobilite_Instagram_Post_03@2x
 
CTS_Mobilite_Instagram_Post_02@2x   CTS_Mobilite_Instagram_Post_01@2x
 
 
 

4 courtes vidéos font également écho, sur le ton de l’humour, à cette campagne sur les réseaux sociaux :

 

 

 

 


La CTS s’inscrit également dans les actions défendues par le Plan national de mobilisation et de lutte contre toutes les violences faites aux femmes. Avec le soutien des associations DBSP et Ru’elles et l’appui de la Mission Droits des femmes et égalité de genre, elle a également souhaité évoquer la thématique du harcèlement sexiste et sexuel dans les transports en commun à l’occasion de la semaine européenne de la mobilité 2022.

Une animation en présence des deux associations se tiendra le 16 septembre 2022 devant son agence commerciale (9 Pl. Saint-Pierre-le-Vieux, 67000 Strasbourg) afin de sensibiliser le public présent à cette thématique. A cette occasion, un document de référence intitulé harcélomètre a été développé par l’association DBSP. Il permet de qualifier les comportements constatés dans les transports et jugés normaux, anormaux et graves. Ce harcélomètre rappelle les comportements punis par la loi ainsi que les réflexes à activer lorsque des comportements anormaux voire graves se produisent, que l’on soit victime ou témoin.

 

DBSP-HARCELOMETRE-TRANSPORTS - OK

 

 

L’association DBSP a également produit, dans le cadre de cette campagne et avec le soutien de la CTS, une vidéo présentant la méthode des 5D appliquée aux transports en commun.Il s’agit d’une méthodologie développée par l’association Right to beLa Fondation des femmes et L’Oréal Paris pour lutter contre le harcèlement de rue.

 


 

 

 

Enfin, dans le cadre de cette campagne, la CTS a lancé un appel à partage de moments positifs vécus par ses clients sur son réseau afin de pouvoir repartager ces expériences positives peu valorisées mais pourtant bien quotidiennes sur ses lignes !

 

Voici quelques extraits : 

 15 4 

7 20

3 16